Emploi : les pièges à éviter pendant un entretien d’embauche

Entrepreneur
emploi-job

Actuellement, décrocher du travail est devenu un vrai parcours du combattant. En règle générale, tout se joue au niveau de l’entretien d’embauche. Aussi, pour avoir toutes les chances de son côté, il est impératif de savoir éviter les pièges classiques qui peuvent se présenter lors de cette étape cruciale.

La première impression

Il est assez difficile de se défaire d’une première impression surtout si elle est mauvaise. Aussi, il est important de donner un meilleur visage de soi dès la première rencontre avec son recruteur. Ainsi, la politesse doit être de rigueur. Tant au niveau du langage, de la tenue vestimentaire que du respect du timing ou des instructions, le candidat doit être impeccable. Le retard, un langage trop familier et une tenue trop relâchée sont à éviter. Même dans une jeune startup, au premier abord il faudra montrer son sérieux avant de s’adapter à l’environnement par la suite.

Trop d’arrogance

Il y a une grande différence entre être sûre de soi et être trop arrogant. Une entreprise a besoin de personnes qui ont confiance en elles pour pouvoir bien exécuter leur travail. Cependant, les travailleurs qui ont une trop grande personnalité, surtout au niveau de l’arrogance, risquent de détruire le travail d’équipe ou la cohésion en interne. Lors de l’embauche, il faudra par conséquent montrer une attitude moins égocentrique et narcissique, moins arrogante sans être dans la dérision non plus. Ce sera d’autant plus vrai dans les grands groupes avec ce genre de entretien d’embauche défense !

Maîtriser le stress

Le stress et le trac sont des facteurs qui peuvent gêner lors d’un entretien d’embauche. Les recruteurs ne vont pas hésiter à s’engouffrer dans n’importe quelle brèche qu’ils verront pour essayer de déstabiliser le candidat. Pour maîtriser ce stress, il est conseillé de pratiquer des activités de relaxation comme le tai chi chuan ou la méditation. De plus, la capacité de se détendre pourrait aussi s’avérer importante au travail plus tard pour se défaire des anxiétés professionnelles et pour augmenter la productivité. L’expression d’un stress peut se manifester par le fait de raconter sa vie ou encore par l’énumération du curriculum vitae. La vie privée doit être distincte de la vie professionnelle, et le CV est déjà connu par le recruteur. Insister sur ces éléments ne sera par conséquent pas intéressant pour le recruteur et peut l’ennuyer.

22cbe99140fed14a5b260dd93e5a1241dddddddddddddddddd