Test stand-parapluie et visuel électroluminescent

Publicité

Après mon article sur les affiches publicitaires, j’ai jugé nécessaire d’aborder un autre domaine assez similaire, mais tout aussi intéressant : les stands-parapluie et les visuels électroluminescents. Ce sont des outils de publicité très prisés par les professionnels à la recherche d’une meilleure visibilité lors des expositions, conférences, foires, etc. Ce test évoque ces 2 supports qui ne sont pas forcément très connus, ni très utilisés d’ailleurs, mais qui présentent un avantage certain, car ils permettent de se démarquer de la concurrence.

Le stand-parapluie : un choix avantageux pour une entreprise

Le stand-parapluie est un concept innovant qui donne de la plus-value votre stratégie de communication visuelle. Il s’agit d’une installation que vous pouvez ajuster en fonction du lieu où vous allez vous installer. Je vous conseillerai d’opter pour la forme courbe qui est idéale pour se fondre dans un angle. Il y a aussi la forme droite qui permet aussi de masquer une cloison de stand. Si vous n’avez pas un budget suffisant, il existe des stands parapluie de catégorie économique. Ceci vous permettra surtout de posséder un stand fini et compétitif pour démarrer sereinement votre activité. Si par ailleurs vous êtes une entreprise à la recherche de qualité, je vous conseille les gammes prémium de stand-parapluie. Le plus souvent conçus en Suède, ce sont des installations très qualitatives et qui bénéficient d’une garantie à vie. Je vous recommande en ce sens les stands-parapluie qui se déclinent en 3 dimensions et dont l’espace utilisable varie entre 9 et 24 m². Ces types de stands vous donnent en effet une bonne marge de manœuvre en fonction de l’utilisation que vous en ferez.

Les visuels électroluminescents : pour une communication à fort impact

Opter pour une communication accrocheuse est un choix fort, mais rentable à presque tous les coups. Lorsque je visite les stands lors de certaines expositions, j’avoue que je suis bien plus attiré par les stands proposant des visuels électroluminescents que ceux qui n’en ont pas. Je vous les recommande alors fortement aux entreprises à la recherche d’une visibilité optimale au quotidien ou lors de certains évènements. Il est ainsi possible de les accrocher en signalétique sur la porte de votre société ou sur la façade pour se faire remarquer d’un seul coup d’œil. Ce type de visuels constitue de véritables leviers pour booster votre notoriété en améliorant surtout l’impact visuel sur les clients potentiels. Cependant, je vous conseille de bien veiller au lieu d’installation de vos visuels électroluminescents. En effet, il faut que le lieu soit suffisamment design afin de produire cet effet d’interactivité avec le client.

Zoom sur le fonctionnement électrique des visuels électroluminescents

Un visuel électroluminescent nécessite une alimentation courante en électricité afin de produire l’interaction optique. Ainsi, la lumière qui est générée va éclairer les surfaces réflectives. La lumière fluorescente est alors perçue comme une réaction physique avec la simulation des particules de phosphore sous tension. Le plus souvent, ce courant provient d’un convertisseur qui délivre du courant alternatif ou direct selon que vous aurez défini à l’avance. Le visuel électroluminescent est alors considéré comme l’assemblage de 5 couches épaisses d’environ 1 millimètre chacune. Ensuite, des slogans et motifs de communication y sont imprimés.

Sympa tout ça non ?

(Visited 283 times, 1 visits today)
nunc in vulputate, amet, ut ipsum libero. commodo quis, odio sed