Entrepreneuriat : comment se lancer dans le diagnostic immobilier ?

Entrepreneur
entrepreneur homme

Vous avez envie d’entreprendre dans le diagnostic immobilier ? Dans ce cas, il faudra commencer par vous former à ce métier puis passer une certification. Une fois celle-ci obtenue, il vous restera à créer votre entreprise sous le statut juridique retenu. Enfin, vous pourrez partir à la recherche de clients… Entrons dans le détail !

Une nécessité de formation

Si vous souhaitez entreprendre dans le diagnostic immobilier, il vous faudra sans doute apprendre le métier. Sauf si vous êtes actuellement salarié dans ce domaine, vous devrez donc suivre une formation plus ou moins longue, selon votre profil.

Plus exactement, une formation courte suffira si vous avez minimum 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des techniques du bâtiment ou au moins un Bac +2 dans cette discipline. Dans le cas contraire, passer par un cycle long sera obligatoire.

A savoir, un cycle long dure en général 45 jours ou 290 heures tandis qu’un cycle court sera bouclé en 25 jours. En tout cas, même sans aucune base, vous pouvez acquérir le savoir-faire nécessaire pour exercer en plus ou moins 2 mois.

Un financement possible de votre formation

Si vous devez suivre une formation pour réaliser votre projet, notez que vous pouvez probablement prétendre à certaines aides financières. En l’occurrence, notez qu’une formation courte coûte dans les 4000 euros et une formation longue dans les 6000 euros. Ces frais peuvent alors être pris en charge partiellement ou totalement par divers dispositifs existants.

Pour faire la lumière sur la question, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre futur organisme de formation. Dans l’éventualité où vous êtes inscrit à Pôle Emploi, vous pouvez aussi vous tourner vers votre conseiller.

Une certification obligatoire

Après avoir suivi une formation, notez que vous êtes dans l’obligation de passer une certification pour exercer en tant que diagnostiqueur immobilier. Notez que les indépendants mais aussi les salariés sont soumis à cette contrainte. A savoir, le gouvernement impose cela depuis le 1er novembre 2007 pour vérifier le savoir-faire des diagnostiqueurs en exercice. Soulignons d’ailleurs que la certification doit être repassée tous les 5 ans.

Pour information, la certification est une épreuve, qui se décompose en deux parties : une théorique et une pratique.

entreprendre reconversion

La création de votre entreprise

Vous avez obtenu votre certification ? La prochaine étape est de créer votre entreprise afin de pouvoir exercer légalement votre profession. Lors de cette phase, il vous faudra notamment choisir le statut juridique de celle-ci. En l’occurrence, vous pouvez travailler en micro-entreprise, en EURL, SARL, SASU, etc. Comme vous le verrez, le statut choisi a diverses répercussions, notamment au niveau fiscal. Ainsi, il convient de mûrement réfléchir cette décision. Pour faire le bon choix, n’hésitez d’ailleurs pas à consulter des professionnels : coach en entrepreneuriat, avocat fiscaliste, expert-comptable ou autres…

Devenir franchisé ou rester 100% indépendant

Parallèlement au choix du statut juridique, vous aurez un autre choix à faire : devenir franchisé ou rester 100% indépendant. En l’occurrence, entrer dans une franchise peut être rassurant. Effectivement, ce faisant, vous allez bénéficier de l’image de marque d’une enseigne déjà connue. De plus, vous pourrez profiter d’un accompagnement de votre réseau de franchise. En contrepartie, devenir franchisé signifie payer un droit d’entrée et/ou des royalties annuelles sur le chiffre d’affaires.

Pesez donc le pour et le contre pour faire le bon choix. Pour vous donner une perspective sur le sujet, notez que 85% des diagnostiqueurs immobiliers ne sont rattachés à aucun réseau de franchise.

Faites connaître votre entreprise

Vous avez créé votre entreprise ? Que vous soyez en franchise ou pas, il vous faudra dans tous les cas communiquer pour trouver vos premiers clients. Bien évidemment, la première des choses à faire sera de parler à votre entourage. Même si ces derniers n’auront pas forcément besoin d’un diagnostiqueur tout de suite, ils pourraient tout de même vous recommander à leurs proches. Ainsi, vous pourriez bénéficier d’un effet de bouche-à-oreille positif.

Toutefois, ne vous reposez pas uniquement sur le bouche-à-oreille. Au contraire, multipliez vos efforts pour faire connaître votre entreprise. Les débuts pourront être durs, ne le cachons pas ! Cependant, il vous faudra faire preuve de résilience et persévérer. La signature de votre premier client sera votre première belle victoire.

Comment trouver les premiers clients ?

Vous vous demandez comment trouver vos premiers clients ? Misez tout d’abord sur un site internet, qui présente votre activité de manière professionnelle. Cependant, ne vous arrêtez pas là ! Pour attirer des prospects, il vous faudra rendre votre site visible grâce à divers moyens : les réseaux sociaux, le SEA, le référencement naturel, etc.

En parallèle, vous pouvez faire de la prospection téléphonique. Par exemple, vous pouvez contacter les propriétaires, qui ont déposé une annonce de vente.

Vous pouvez aussi participer aux événements professionnels organisés dans votre région. L’idée est de réseauter et de rencontrer un maximum de monde pour faire connaître votre activité.

Bien d’autres solutions existent pour trouver des clients. Le plus important est de vous lancer !

(Visited 73 times, 1 visits today)
Un partage ?