Intérim : comment mettre en place une gestion efficace ?

Entrepreneur
poignée de main accord

Selon la Direction de l’Animation, de la Recherches, des Études et des Statistiques (DARES), les temps pleins en intérim étaient 783 000 en 2021. Devant des chiffres aussi conséquents, les entreprises doivent mettre en place certains processus, tout en respectant des règles précises et strictes. Voici comment mettre en place une gestion efficace.

Le choix du logiciel de gestion

Choisir un logiciel de gestion de l’intérim est un point important parmi tous les besoins d’une agence. Aujourd’hui, ce type d’outil est un gain de temps considérable, beaucoup de process étant automatisés. Par ailleurs, les factures sont directement comparées avec la préfacturation, ce qui permet d’éviter d’éventuelles erreurs. Ce genre de logiciel permet aussi d’être en conformité avec la loi du travail, notamment sur le sujet des délais de carence. Concrètement, deux types d’outils sont prisés par les agences d’intérim :

  • Le logiciel SaaS, accessible via le cloud. Il suffit d’avoir d’une connexion Internet et de souscrire à un abonnement pour ne bénéficier. Les mises à jour, quant à elles, ne sont pas facturées.
  • Le logiciel on-premise. Intégré directement à l’infrastructure, il doit être installé sur un ordinateur et est payant. Ce sont donc les serveurs qui stockent les données.

Afin de réaliser le meilleur choix, il est nécessaire de faire le point sur les attentes de son agence ou entreprise d’intérim. Exprimer ses besoins de manière claire et précise est également important pour mettre en place une gestion efficace de ce type de société.

La nécessité d’exprimer ses besoins clairement

accord poignée main

Pour fonctionner correctement et proposer des services de qualité, certaines informations doivent être communiquées par les professionnels. Parmi elles, on retrouve notamment :

  • Le lieu et le site de travail.
  • Les dates de la mission.
  • Les horaires de travail.
  • Le nom du responsable.
  • Les compétences requises.

Il se peut aussi, dans certains cas, qu’un équipement de protection individuelle soit nécessaire. Par ailleurs, il est primordial de mentionner le motif de recours. C’est celui-ci qui permettra de justifier du caractère exceptionnel du recrutement et d’éviter d’éventuels litiges. Ainsi, il faut préciser le nom et le poste occupé par la personne, dans le cas où un salarié serait remplacé pour une durée déterminée.

Optimiser l’arrivée des intérimaires

Enfin, une gestion efficace passe aussi par une arrivée réussie des intérimaires. Un travailleur qui aura été intégré comme il faut, sera toujours plus impliqué dans sa mission. En plus de ça, il sera moins exposé à des risques d’accidents, notamment s’il a été formé à l’utilisation des machines. Il faut d’ailleurs savoir que le Code du travail met en avant certaines obligations légales pour ce qui est de l’information et de la formation des intérimaires. En parallèle, les entreprises pourront transmettre aux agences de recrutement un guide d’accueil comprenant par exemple le plan d’accès au site, l’organigramme, mais aussi les règles de sécurité et la présentation de l’activité et des différents postes présents au sein de la société. Et bien sûr, une gestion efficace passera aussi par le renouvellement des missions ou la transmission régulière des heures de travail.

 

(Visited 22 times, 1 visits today)
Un partage ?